• bernadette desage

Livres mystères

Dernière mise à jour : 20 janv.

Le Temps des bouquineurs 22 Juin2019


Séverine a rapporté la caisse de livres mystères de la médiathèque de Saint Aubin du Pavail.

Comme un signe pour nous, le premier livre choisi et trouvé se révèle être Le cœur cousu de Carole Martinez, notre coup de cœur absolu.






Le second livre est « Chez soi, une odyssée de l’espace domestique » de Mona Cholet, cheffe d’édition au Monde Diplomatique.







Les livres mystères sont recouverts de papier kraft sur lequel, quelques mots choisis judicieusement permettent de deviner le titre.

Cette initiative a été reprise par Camille à la librairie Aux vieux livres à Chateaugiron avec beaucoup de succès.

Beaucoup de librairies et de bibliothèques dans le monde offrent aux lecteurs ce mode de choix des livres.





Séverine et Bernadette évoquent A ce stade de la nuit de Maylis de Kerangal.

Extrait :

« Je me dis parfois qu'écrire, c'est instaurer un paysage. Les îles, et plus encore les îles désertes, sont pour cela des matériaux de haute volée, leur statut géologique amorçant déjà une écriture, portant un récit. Essaimées sur la mer, les îles surgissent comme des creusets à fictions, ou des aimants dispersés sur l'imaginaire. (...)j'ai pensé que les passagers avaient dû attendre, , espérer des secours, certains sachant que le droit de la mer impose de venir en aide aux bateaux en détresse quand d'autres au contraire avaient dû s'affoler, informés des dernières dispositions des Etats en lutte contre l'immigration illégale, avertis qu'en ce qui les concerne le droit n'existait plus, justement, ils étaient hors la loi 555) et sans doute que d'autres se demandaient jusqu'où on les laisserait se noyer ; j'ai pensé enfin que la plupart des passagers ne devaient pas savoir nager, ayant vu la mer deux jours auparavant pour la première fois. (...) Et ceux de l'île [de Lampedusa], isolés et pauvres eux-mêmes, les avaient recueillis, une couverture sur les épaules, un abri, un repas : ils avaient hébergé ces étrangers, plus pauvres que pauvres, ces êtres qui n'avaient plus rien et ne pouvaient plus prononcer leur nom ; ils les avaient relevés et l'humanité entière avec eux. Hospitalité. »








1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le temps des bouquineurs Mai 2022 Retourner le Monde. Rencontre. exceptionnelle et passionnante autour du féminisme. Jeanne nous présente les livres qui sont pour elles des références sur ce sujet. Sa