• bernadette desage

Les dents de lait Hélène Bukowski

Dernière mise à jour : 30 avr.







Les dents de lait Hélène Bukovski

Editions Gallmeister 260 pages 19 Aout 2021


Lauréat du Prix L'impromptu du premier roman international

















Une région dont les habitants se sont volontairement repliés sur eux-mêmes en détruisant l’unique pont qui les reliait au reste du monde.

La communauté vit en autarcie ou plus précisément tente de survivre dans un climat où sévissent depuis si longtemps le brouillard et la sécheresse. Aucun étranger n’est toléré car il serait désigné comme porteur du chaos.

A la marge de cette population vivent Edith et sa fille Skalde. Edith n’a jamais perdu ses dents de lait, ce qui la désigne comme une femme venue d’ailleurs. De plus, elle parle aux chiens qui lui obéissent et la protègent

Un jour Skalde découvre dans la forêt une enfant rousse Meisis et décide de la recueillir.

Meisis est rejetée par le village qui l’accuse de tous les maux. Une autorité auto désignée décide que Meisis sera tolérée si elle perd ses dents de lait dans un délai de deux mois.

Commence alors pour les trois femmes, la lutte pour survivre.



Conte, fable, qui démontre magistralement jusqu’où le repli identitaire sur soi-même et une communauté de pensées uniques et iniques peuvent aller dans la violence pour le rejet de l’autre.

Chasse aux sorcières très contemporaine.


Extraits :

« Quitter un territoire connu dans lequel je pourrais me déplacer les yeux fermés. Qu’est ce qui demeure ? Et qu’est ce qui reste ? Si je pars, qui est ce qui se souviendra du chemin que j’ai parcouru ? »

« Par moments, je m'arrêtais et posais ma main sur l'écorce fissurée d'un tronc. S'il avait été possible de replier mille fois la forêt et de l'emporter avec moi, je l'aurais glissée dans la poche de mon manteau sur-le-champ. »



Critiques :

« Avec une écriture sèche, presque sauvage, qui ne manque pas de poésie, l’autrice montre comment le chaos peut mener au pire. Pourtant, il reste toujours une possibilité de rébellion. Même infime. On a envie d'y croire. «

Le monde des livres

« Les Dents de lait fait partie de ces romans qui trottent longtemps dans la tête tant ils font écho à nos questionnements intimes. Malgré le décor et l'ambiance, il ne s'agit pas d'un roman d'anticipation ni de morale environnementale sur ce que nous infligeons à notre planète, mais d'un texte profond sur l'être humain en situation extrême. »

Agnès Laurent, L'express


L’auteure :

Hélène Bukowski, jeune auteure née à Berlin en 1993 a étudié l’écriture créative et le journalisme culturel. Ses écrits sont parus dans différentes revues et anthologies.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout